TÉMOIGNAGES

E.N
Avril 2019

Je ne sais pas d’où cette obsession à commencer, mais je sais où elle s’est terminé.

Elle s’est terminée avec une histoire d’amour. Mon amour pour la nourriture. Au début, nous avions de tout petits problèmes, et plus le temps avançait, plus ils grossissaient. Un jour, j’en ai eu assez et je l’ai enrayé de ma vie. La nourriture me hantait et moi je la détestais. Je ne voulais plus rien savoir d’elle. Plus les jours avançaient, mieux je me sentais. Je me sentais en contrôle et plus heureuse que jamais. J’étais mieux sans elle: mieux dans ma peau, mieux dans mes vêtements. Je me sentais en pleine forme et en santé. Par contre, mon entourage avaient remarqué une chose qui m’avait échappé. Le problème n’était pas la nourriture, mais ma perception envers celle-ci. Ce jour-là, ma mère m’a amené voir Lise-Andrée. Petit à petit, à mon rythme et avec beaucoup de patience, elle a su m’aider à me réconcilier avec tous les aliments que j’avais bannis de ma vie. Après plus d’un an de suivi, elle m’a fait tombé en amour avec la nourriture. Elle a su m’aider à avoir et garder une relation saine avec celle-ci pour être heureuse et en santé sans culpabilité. 

Ma vie, ma santé et moi-même lui disont merci. Merci Lise-Andrée de m’avoir aidé et soutenu tout au long de se combat. Le trouble alimentaire était un adversaire très coriace, mais nous avons gagné!

G.P
Mars 2019

Mon suivi avec Lise-Andrée m’a permis d’apprivoiser mon trouble, de le nommer, de le démystifier, de l’accepter, de me déculpabiliser, de recommencer à cuisiner et manger pour le plaisir, mais surtout de guérir peu à peu. En acceptant cela, je suis maintenant en mesure de gérer cela de façon autonome, outillée et supportée au besoin. En recevant l’aide appropriée, il  est possible de profiter pleinement de la vie ! 

Mars 2019

Avoir à consulter pour un trouble alimentaire c’est pas évident. Dès le premier contact avec Lise-Andrée on se sent en confiance. Elle comprend nos enjeux propres à nous en un rien de temps. Elle vulgarise très bien les principes et est géniale pour nous motiver à fond ! On sort d’une rencontre avec elle léger et motivé. Un plus : elle est très bonne psy… Un deux pour un avec une personne sympathique et empathique. Allez la voir !

 

L.T
Mars 2019

J’étais très septique au début d’aller chez une nutritionniste, mais finalement au plus bas de ma relation alimentaire et avec mon corps, c’est vraiment la meilleur chose qui me soit arrivé. J’aurais aimé aller voir Lise-Andrée bien plus tôt même, c’est une parole professionnelle au milieu de toutes les informations douteuses qu’on reçoit chaque jour. 

Bref je recommande à n’importe qui Lise-Andrée et sa belle énergie:) 

 

S.P
Mars 2019

Quand j’ai rencontré Lise-André pour la première fois, en février 2018, j’étais dans la période la plus creuse que j’avais vécu de toute ma vie. Rien n’allait. Mon anxiété était plus présente que jamais et j’étais rendue au point où je ne sortais plus de chez moi. Je pleurais tout le temps, je n’avais aucune estime personnelle, et surtout je me voyais comme un énorme problème. Je n’étais plus Sandrine, j’étais mon anxiété et mon trouble alimentaire. Je me trouvais donc bien «fuckée» d’avoir tous ces problèmes et jamais je ne croyais que ça pourrait s’améliorer. Lise-Andrée, dans toute son humanité, m’a vu pleurer, rire, tomber puis me relever. Elle m’accompagne depuis un an dans cette aventure qui m’a paru Oh combien difficile, mais tellement nécessaire. Elle m’apprend que le parcours du rétablissement est parsemé de toutes sortes d’obstacles et que ça prend du temps, de la patience, et beaucoup de bienveillance envers soi-même. Lise-Andrée est pour moi bien plus qu’une nutritionniste, c’est une alliée précieuse.

 

I.L
Mars 2019

Ma relation avec la nourriture a été depuis plusieurs années plutôt tumultueuse. Une relation amour/haine et où la culpabilité était omniprésente. J’ai commencé à consulter Lise-Andrée après avoir suivi, pendant un peu plus d’un an, un plan alimentaire qui visait à me faire perdre du poids et à améliorer mes performances sportives. Oui, j’ai perdu du poids, mais j’ai aussi développé un trouble alimentaire. Lise-Andrée m’a donné l’heure juste dès le départ. Je me suis rapidement sentie en confiance grâce à son approche sans jugement, ses explications et conseils honnêtes. Elle respecte mon rythme à accepter de manger plus ou de manger certains aliments que je m’interdis depuis trop longtemps. Je ne me suis jamais sentie bousculée ou pressée. Grâce à Lise-André, je réapprends à écouter ma faim et mes envies et surtout à éloigner la culpabilité. C’est un long processus, mais après chacune de nos rencontres, j’ai l’impression de faire un pas dans la bonne direction. Merci Lise-Andrée!

 

K.D
Mars 2019

Mon expérience avec Lise-Andrée est positive c’est une fille remplie de solution. Par contre, c’est un processus long et qui se fait étape par étape. Étant donné que j’ai un défi avec mon poids et par le fait même la nourriture depuis plus de 20 ans, c’est normal que je doive être patiente avec moi-même, c’est un de mes plus grands défis actuellement. Lors de mes rencontres, je me sens écouté sans jugement. Finalement, pouvoir manger tous les aliments sans culpabilité, c’est un bonheur au quotidien.

Merci beaucoup, Lise-Andrée, pour ta bienveillance.

 

M.N.J
Mars 2019

Je pense que ce qui m’a vraiment aidée à commencer à changer mes comportements avec la bouffe, c’est quand tu m’as dit de ne pas me peser, d’attendre d’être ensemble pour le faire. Tu as pris en charge quelque chose qui faisait que mes journées étaient toujours les mêmes depuis… je ne sais plus. Je pense que ce n’est pas tant (quand même beaucoup, mais bon) la nourriture, les privations et tout. Chaque journée commençait par ma balance et c’est ce qui a toujours tout foutu en l’air. En prenant en charge la pesée, tu m’as délestée d’un poids ÉNORME. Et étant donné la confiance que j’ai en toi, j’ai fermé les yeux de terreur à l’idée de lâcher prise, mais j’ai décidé de faire ce que tu me disais. Ensuite, j’ai découvert que, n’ayant plus à me peser le matin, je n’avais plus de raison d’aller aux toilettes le plus possible, de faire du jogging à l’excès, ne pas déjeuner, prendre ma douche, sécher mes cheveux et me peser ensuite en étant certaine d’avoir éliminé le plus de poids possible… pour me rendre compte, 90% du temps, que je ne perdais pas de poids (mais au moins, avec cette routine, je réussissais à le maintenir), sauf si je réussissais à me priver comme il faut une journée. Ou deux. Et d’avoir une crise la 3e journée parce que mon corps était épuisé et affamé. Et de reprendre ce poids. Et plus. Et d’être découragée. Et de me traiter de grosse-pas-de-volonté. Et de tuer à petits feux l’amour que je suis censée avoir pour moi-même… Bref, n’ayant plus toutes ces contraintes, je n’avais plus à attendre pour déjeuner. Et c’est ce qui a parti le bal pour le reste.

Les gens m’ont toujours répété de jeter ma balance, la plupart du temps avec une grosse pointe d’impatience dans la voix, sinon du mépris. Mais ma balance était mon dieu. Et toi, tu as une balance qui donne le vrai poids, avec le pourcentage d’eau, de muscles… Alors j’avais une canne de conserve et toi un Iron Man. Et de quoi on a le plus besoin quand on est obsédé par notre poids? Qu’est-ce qui nous attire plus que tout? La précision. On veut savoir combien on pèse POUR DE VRAI! Alors quoi de plus normal que de se fier à Iron Man plutôt qu’à notre boîte de conserve pourrie? 

Je crois que c’est comme ça que tu as réussi à fissurer la routine forcée (et donc, le cercle vicieux de maaaarde) que j’avais depuis tellement longtemps, qui aurait pu me coûter la vie, et dont j’étais incapable de sortir. J’imagine que tu sais déjà tout ça. Mais que MOI, je le réalise, que je vois mes efforts aboutir parce que tu as su prendre une partie et la faire disparaître, je trouve ça miraculeux. 

Tout ça pour te dire de continuer à montrer à tes clients que ta balance est meilleure que la leur. Juste ça, c’est assez pour accrocher quelqu’un comme moi. 

Toute ma vie, soit les gens me félicitaient d’avoir perdu du poids (et ça a grandement contribué à renforcer mon trouble alimentaire), soit ils me disaient: « On s’en fout de ton poids ». Oui, mais PAS MOI!! 
Toi, tu n’as rien fait de tout cela. Et ça aussi, ça m’a convaincue. Pas de pitié, juste une immense empathie, et le cadeau que tu m’as fait de me faire ressentir à fond que tu savais ce que je vivais.
MERCI

 

J.B
Mars 2019

Lise-Andrée est une perle! Elle est 100% dévouée et à l’écoute. Dans aucun cas on se sent jugé, mais bien compris! Chaque séance avec elle donne du soleil dans une journée & on se sent prêt à avancer ! Pour ma part, j’avais peur au départ de rencontrer une personne pour régler mon “problème”, toutefois, Lise-Andrée s’est montrée à l’écoute de mes besoins & m’a accompagner afin les décortiquer et disposait de multiples solutions afin de progresser

A.M
Mars 2019

Le rétablissement d’un trouble alimentaire c’est non seulement combattre une relation toxique avec la nourriture, c’est aussi un peu se battre contre soi-même. Plusieurs fois, j’ai pensé abandonner cette lutte qui me semblait interminable, mais certaines personnes et certains mots m’ont permi de persévérer. Parmi ces mots, les conseils honnêtes et authentiques comme ceux de Lise-Andrée m’ont donné la motivation de persister dans la lutte contre la maladie. Son approche humaine, simple et sans jugement m’ont rassurée et m’ont aidée à adopter des petits changements dans mes comportements. Ce qui était autrefois impossible pour moi s’est transformé en petit défi, puis en puis en habitude, et puis en réussite. Quand on se sent compris, on se sent en confiance, et avec Lise-Andrée je me sens comprise, appréciée et, surtout, déterminée à guérir. 

S.C
Mars 2019

Dès ma première rencontre avec Lise-Andrée pour mon évaluation pour mon trouble alimentaire ; je me suis tout de suite sentie comprise et j’ai été prise en charge avec un professionnalisme hors pair. Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir pu trouver une nutritionniste qualifiée, dévouée, humaine, respectueuse et motivante. Grâce à son expertise en troubles alimentaires et son approche positive; elle sait nous guider dans les moments difficiles et nous donne des outils pour aller de l’avant. 

Merci Lise-Andrée!

Nancy
Mars 2019

Toute ma vie j’ai été grosse. En première année, je pesais 100 livres, au grand désarrois de mes parents. Évidemment, on m’a mis au régime, alors que le seul réconfort que je trouvais c’était dans la nourriture. Très jeune, je me cachais pour manger. Je pouvais avaler des quantités effrayantes de nourriture. La bouffe c’était ma liberté et mon réconfort en même temps que mon ennemi. À 11 ans, j’ai découvert que si je me faisais vomir, je pouvais manger encore plus. J’avais honte mais en même temps à qui allais-je en parler? Si je trouvais autant de réconfort dans la nourriture c’est bien parce que ce réconfort je ne le trouvais pas auprès de mes parents.

Au début de l’âge adulte, lorsque je suis partie en appartement, ça n’a fait qu’empirer. Plus personne pour surveiller ce que je mangeais, les orgies alimentaires et les purges étaient mon quotidien. Je savais que j’avais une relation tordue avec la nourriture mais qui allait croire que j’étais boulimique. Une grosse n’est pas boulimique, elle mange trop c’est tout. Mon médecin, ma nutritionniste et mon psy de l’époque me disaient ça. Pour eux c’était simple, j’avais juste à manger moins de glucides, faire du sport et je serais mince!!! Je me suis enfoncée dans ce gouffre, me rabaissant tout le temps d’être incapable de contrôler ce que mangeais et gelant mes émotions avec la bouffe.

C’est vers l’âge de 30 ans que tout a déboulé. J’ai commencé à entendre parler de trouble alimentaire. J’ai commencé à consulter dans une clinique spécialisée. Ça brassait beaucoup de choses en moi. J’étais en couple avec un gars qui m’aimait vraiment, telle que j’étais. Un jour, ça ne m’a plus suffi qu’il m’aime alors que je ne m’aimais pas moi-même. J’ai mis fin à cette relation. La rupture a été difficile. J’avais cessé de consulter à la clinique quelques mois auparavant pensant être capable de m’en sortir seule. J’avais compris que mes émotions je les mangeais, je pensais avoir tout régler. Avec cette rupture est venu en grand vide que je n’arrivais plus à remplir avec la nourriture. Ma mère me harcelait pour que je consulte un psy. J’ai cherché une psy qui était spécialisée en trouble alimentaire. C’est là que ma vie a commencé à changer.

C’est une longue démarche que de se guérir d’un trouble alimentaire. En fait, je ne suis pas certaine si on en guérit ou si on apprend à vivre avec. Avec la psy, j’ai réussi à comprendre, vivre et apprivoiser mes émotions mais je sentais toujours que ma relation avec la nourriture n’était pas très saine.

Un jour, une amie a organisé une soirée chez elle avec Lise-Andrée. Elle a démystifié certains mythes au sujet de la nutrition et nous a parlé de l’alimentation intuitive. Ça m’a pris quelques temps avant de prendre rendez-vous. J’étais encore pris dans mon pattern d’invalider mes émotions et de me convaincre que j’étais capable de faire face à tout ça seule.

Puis un jour, j’ai enfin pris rendez-vous. Lise-Andrée m’a aidé à faire la paix avec moi même, à voir la nourriture autrement et accepter cette relation que j’avais eu et que j’ai encore parfois avec la nourriture. Elle m’a surtout fait comprendre que je devais aimer et accepter Nancy 1 pour pouvoir devenir Nancy 2.

Elle est une alliée précieuse sur ce long chemin que j’ai choisi d’entreprendre afin d’avoir une relation saine avec la nourriture. Je suis très reconnaissante de l’avoir elle et ma psy à mes côtés. Ce n’est pas facile de trouver des professionnels avec qui l’on se sent en confiance pour faire ce genre de thérapie. Mais une fois qu’on trouve, ça change notre vie pour le mieux. Ça fait maintenant 3 ans que j’ai commencé a consulté et si je ne suis pas encore devenue la Nancy que je voulais, je m’en rapproche un peu plus tous les jours. Ça peut paraître long mais quand je prend un moment pour regarder derrière moi tout le chemin que j’ai parcouru, je sais que ça en vaut vraiment la peine.

Elaine
Mars 2019

Voici un petit mot pour Lise-Andrée, elle une personne d’écoute, elle toujours une réponse positive, motivante, et surtout beaucoup de connaissances toujours prête à nous donner  une info pertinente pour continuer notre cheminement.

A.G
Mars 2019

I just wanted to say thank you again so much for today. I genuinely appreciated it. It had been a long time i was soooo afraid to go shopping and you made the experience feel safe and even a bit fun again! ❤️

M.N.J
Février 2019

Allô! J’ai attendu à ce matin que la journée d’hier soit passée pour te dire:

ÇA A MARCHÉ!!!! YOUPPI!! (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

Un sandwich à 17h, un autre à 20h, et quand j’ai ouvert un sac de chips à 22h, j’en ai mangé environ 15 avant de me rendre compte que j’en avais pas envie du tout. Faque il me reste environ 94% de mon sac de chips dans l’armoire. lol

Merci, je comprends pas pourquoi j’ai jamais pensé à faire ça… Et j’arrive pas à croire que j’ai réussi la journée même! Merci, Lise-Andrée, tu es vraiment bonne dans ce que tu fais. Je sais que c’est moi qui décide et qui le mets en action, mais c’est ton approche qui fait que ça fonctionne, alors que personne n’a réussi en 30 ans.

Tu as vraiment choisi la bonne job. Tu as un don spécial pour ramollir les têtes de pioche! ;p

M.N.J
Février 2019

Allô! J’ai attendu à ce matin que la journée d’hier soit passée pour te dire:

ÇA A MARCHÉ!!!! YOUPPI!! (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

Un sandwich à 17h, un autre à 20h, et quand j’ai ouvert un sac de chips à 22h, j’en ai mangé environ 15 avant de me rendre compte que j’en avais pas envie du tout. Faque il me reste environ 94% de mon sac de chips dans l’armoire. lol

Merci, je comprends pas pourquoi j’ai jamais pensé à faire ça… Et j’arrive pas à croire que j’ai réussi la journée même! Merci, Lise-Andrée, tu es vraiment bonne dans ce que tu fais. Je sais que c’est moi qui décide et qui le mets en action, mais c’est ton approche qui fait que ça fonctionne, alors que personne n’a réussi en 30 ans.

Tu as vraiment choisi la bonne job. Tu as un don spécial pour ramollir les têtes de pioche! ;p

J.D.B
Janvier 2019

Encore un grand merci pour cette journée de magasinage! j’ai adoré et ça m’a tellement fait du bien j’étais super fière de mettre mon linge pour le cinéma aussi stupide cela peu paraître .

Et au travail, c’est pas un pas deux pas trois c’est quasi la totalité des parents et une bonne partie du personnel qui mon fait des compliments sur ma tenues aujourd’hui 🤦🏼‍♀️🤦🏼‍♀️ coudont jetais tu si mal habillée🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣 jusqu’à un enfant qui m’a dit wow tes dont ben belle lolllllll !

Bref une journée c’est malheureusement pas assez ! Mais bon encore je te dis un gros merci  

I.G
Août 2018

Merci beaucoup pour la belle rencontre d’hier et tout le temps supplémentaire que tu me consacres!! 😉 Je m’aperçois à quel point tu m’avais manqué! 😏

Merci d’être dans ma vie! Tu m’aides beaucoup!!

C.G
Août 2018

Salut! Je voulais juste t’écrire pour te dire que j’allais beaucoup mieux et te remercier pour tout! J’ai commencer à m’entraîner plus depuis l’opération et aussi a manger 3 repas chaque jour et j’ai effectivement perdu beaucoup de poids en mangeant plus! Juste un gros merci à toi xxx

A.J
Septembre 2017

Salut,

Je t’écris parce que j’ai eu une prise de conscience par rapport à où est rendu mon trouble alimentaire et c’est pas mal grâce à mon suivis avec toi que j’ai évolué et je me suis dit que de la reconnaissance, c’est toujours le fun à recevoir.

 Dernièrement je me disais que j’étais encore au même stade dans mon trouble parce que je fais encore plusieurs crises par jours et que ça changerais probablement jamais. Avant de commencer à te voir, même si j’avais déjà vue une nutritionniste à Douglas, j’arrivais rarement et difficilement à garder des aliments (en 5 ans j’avais eu moins de 10 journées sans vomir), chaque fois c’était un effort.

Mais j’ai finalement réussis à le faire graduellement, repas par repas, et maintenant j’arrive à avoir des journées sans crises pas mal tous les mois, en mangeant quand même normalement, c’est pu quelque chose de rare. J’arrive aussi plusieurs fois par semaine à manger un repas normal et des collations même si j’ai déjà, ou je sais que je vais binger, jamais j’aurais fais ça avant.

Avant, si j’avais quelque chose à faire dans ma journée j’en profitais pour rien manger, et là c’est l’inverse, je vois vraiment la bouffe comme de l’énergie, plus je suis occupée, plus je mange/garde. De pas avoir forcé sur l’arrêt des vomissements, chose qui m’a toujours fait empirer parce que je me sentais nulle de pas réussir à garder autant de bouffe du jour au lendemain, c’est vraiment ce qu’il me fallait.

Mon cheminement vers la guérison est ultra méga très trop lent, mais j’ai réalisé tantôt(en revenant plus tôt que prévu d’une fin de semaine de camping parce que j’avais trop envie de binge!!) que c’est la première fois que je pense vraiment que je peux réussir, et je repense à la fois ou j’ai décidé de manger/garder mon melon d’eau, dans le bain comment j’avais trouvé ça difficile et que je m’étais trouvé conne et pathétique, et la première fois que j’ai gardé un vrai repas comment je pensais que jamais je me sentirais physiquement bien de garder des aliments, mais que tu m’as dit que ça allait arriver, que mon corps et ma tête allaient s’habituer et c’est le cas!

 Je suis vraiment reconnaissante de ce que tu m’as apportée parce que ça été le début de quelque chose que je croyais impossible, je suis venue la première fois en me disant que tu allais me dire de manger/garder tel nombre de repas dans la semaine et que ce serait un échec comme toujours, mais non, aucune pression et c’est pour ça que j’ai réussis, parce que j’ai pu le faire à mon rythme. Tu m’as jamais fais sentir que j’étais poche de pas réussir quelque chose et c’est pour ça que j’ai continué d’essayer et que je continue d’évoluer.

 Alors même si je t’ai pas vue longtemps, merci de m’avoir rassuré sur ma lenteur de guérison et de m’avoir fait comprendre que ça pourrait aller mieux un jour, à mon rythme, qu’il y a pas une seule façon de faire.

Bref merci pour ton approche plus réaliste et positive.

C.M
Octobre 2016

Bonjour ma belle Lise-Andrée. Je pense très souvent à toi puisque je continue à faire de mon mieux pour mettre en pratique tout ce qu’on a travaillé ensemble. En fait, j’entends fréquemment ta voix bienveillante dans ma tête qui me prodigue de sages conseils! C’est vrai! Tu peux me croire! Je n’essaie pas du tout de te flatter. La démarche qu’on a entrepris ensemble me fait encore beaucoup de bien. :0)

A.J
Août 2015

J’ai réussis mon plan A!!! je capote 😀 ça faisait depuis janvier que j’avais pas tenu une journée sans criser/vomir, c’était ma 9ième journée en 5 ans woohoo!! J’ai hâte que ce soit ma normalité, un jour, un jour!!!!!

Bref, merci, ton truc de plan B m’as aidé à pas flancher dans une crise en revenant chez moi, vue que je m’étais dit que je ‘’devais’’ faire ça si je voulais me donner le droit de criser , en tout cas merci !